A new French trendy adjective

A new word is trending in France: ‘bisounours.’ The first few times I heard it, I couldn’t imagine what it could mean and wasn’t sure I’d heard correctly. Eventually, I looked it up under a spelling I imagined and found it as a noun but not an adjective, as it was used several times last weekend. 
 
The noun means stuffed bear. I knew the words ‘bisou’ (familiar for kiss) and ‘ours’ (bear) but couldn’t imagine why or how they’d go together. And where an earth would the N in the middle come from? The adjective I’d heard referred to such different nouns as a film and the prime minister’s migration politics. But the dictionaries and French friends I consulted had no clue. One of them had heard it, though, and sent me her reaction to my query. It explains why she wasn’t familiar with it: 
 
Cela fait partie du vocabulaire qui n’est pas de ma génération ! Ce mot est né relativement récemment, je dirai dans les 10 dernières années et encore. Il est devenu “à la mode” depuis 2 ou 3 ans seulement. Il signifie quelque chose de naïf, d’exagérément sentimental, un peu bête…., en tout cas pas réaliste et enfantin.
Go forth and be a trend-setter in French words: ce n’est pas un défi bisounours!
This entry was posted in Uncategorized. Bookmark the permalink.

One Response to A new French trendy adjective

  1. Michèle Lacoste says:

    Susan, j’apprécie ta manière de nous faire redécouvrir notre propre langue!

    Je confirme que c’est une expression récente, qui au départ m’a surprise, mais que j’ai évidemment complètement assimilée car elle est devenue courante. Elle est réussie, à la fois par sa sonorité enfantine et par sa référence aux “bisous” et aux “nounours” – elle évoque joliment un monde enfantin et pelucheux.. Il semble que son origine soit une émission pour enfants, populaire dans la génération des années 1980 ou 1990. Mais c’est aussi une ligne de jouets et je ne sais pas quelle est l’antériorité entre l’émission de télévision et les jouets. Susan ressent le mot comme un adjectif. Peut-être. Mais au départ, pour moi c’était un nom : par ex “ici on n’est pas dans le monde des Bisounours”. Personnellement, je l’emploie encore comme substantif. Mais il semble y avoir un glissement vers l’adjectif.
    Sur le fond, le recours à cette expression est une manière de dénoncer les visions idéalisantes et simplistes du monde, où, selon une autre formule, “tout le monde il est beau tout le monde il est gentil” ( la syntaxe veut ici imiter un soi-disant parler populaire ou enfantin).

    (https://fr.wikipedia.org/wiki/Bisounours)
    http://www.lesbisounours.fr/personnages/
    etc…

    Like

Leave a Reply

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out / Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out / Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out / Change )

Google+ photo

You are commenting using your Google+ account. Log Out / Change )

Connecting to %s