Paris Bikes’ Down Side

The French bike rental system discussed here over a year ago is still an overall success but has caused some deaths. At the beginning, my friend, Michèle, found the program ecological, economical, healthy, and well organized. A few months later, she noticed problems stemming from a lack of traffic rules for bikes:

“Personne ne sait comment se conduire à vélo dans un espace qui n’est pas prévu pour cela. Les vélos doivent-ils rouler sur les pistes cyclables? Il y en a peu, et elles sont interrompues. Donc souvent ils empruntent les trottoirs, au grand dam des piétons, surtout des enfants, des vieux, des étourdis, qui n’ont plus une sécurité totale sur le trottoir. S’ils ne marchent pas droit, le cycliste derrière eux qui s’apprête à les dépasser peut les heurter. Il y aura nécessité d’apprendre des règles, peut-être d’en édicter.”

A month later, her worries were realized among her own friends. A 30-year old woman she knew died, riding a bicycle in Paris. She was “écrasée par un camion qui ne l’avait pas vue.”

That wasn’t the only death, she adds: “Cest déjà arrivé plusieurs fois car il y a ce qu’on appelle un ‘angle mort’ – un angle où les camions ne voient pas ce qui est à côté et au dessous d’eux.”

Her sad conclusion: “Il vaut mieux faire du vélo à la campagne ou au bord des canaux, là où il y a des pistes cyclables. Mais pour aller au travail, c’est dangereux.”

This entry was posted in News from France and tagged , , , , . Bookmark the permalink.

Leave a Reply

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out / Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out / Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out / Change )

Google+ photo

You are commenting using your Google+ account. Log Out / Change )

Connecting to %s