Ça le fout en pétard

Les réactions passionnées d’Eric à Paris:

DSK n’est pas juste un homme qui aime les femmes. Ce n’est pas du libertinage. C’est de la pathologie sexuelle grave. Il le savait, tout le monde le savait, il y avait eu déjà plusieurs alertes mais il a continué. Parce qu’il se croyait à l’abri comme petit Français franchouillard qui pense qu’il peut, au nom de son pouvoir, se tringler la première venue. Il le savait et il n’a rien fait. Il a risqué gros et il a perdu, c’est la loi de ce jeu glauque. Mais qu’on ne me dise pas que le viol est du libertinage, ça me fout en pétard.

This entry was posted in Cultural Perspectives, French culture, Only in France ! and tagged , , , , , , , . Bookmark the permalink.

Leave a Reply

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out / Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out / Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out / Change )

Google+ photo

You are commenting using your Google+ account. Log Out / Change )

Connecting to %s